« Paris, on t’aime aussi » : la vidéo qui bouscule les clichés sur Paris

Ah, Paris. Sa Tour Eiffel, sa haute couture, son Sacré Cœur et son Opéra. Vous trouvez cette vision réductrice ? Vous n’êtes pas seul. Durant trois jours, deux réalisateurs ont arpenté la ville, caméra au poing, avec pour résultat une vidéo de 2 minutes 30 répondant au spot publicitaire « Paris, Je t’aime » réalisé par Jalil Lespert, et destiné à relancer le tourisme dans la capitale, à l’initiative d’Anne Hidalgo.

Cette promotion commerciale, insistant sur les monuments les plus emblématiques et les symboles culturels français les plus reconnus à l’échelle internationale n’a en effet pas été du goût de Maxime Baudin et Léo Bigiaoui.

Avec « Paris, on t’aime aussi », ils signent ainsi une image en négatif de ce Paris ville-musée, à la façade polie et guindée : les grandes salles du Louvre sont remplacées par un petit atelier d’artiste, les promenades en 2CV par un trajet en métro, les défilés de mode par une scène de pêche en bord de Seine, et surtout, les acteurs par de vrais Parisiens, filmés sans filtre dans « tous ces lieux de vie qui font la magie de notre capitale ».

L’objectif ? Filmer un Paris authentique et actuel !

Tout simplement en donnant à voir un cosmopolitisme social et culturel qui fait cruellement défaut au clip de Lespert, parce que « Paris c’est avant tout le mélange, la diversité ». « Paris, on t’aime aussi » est donc une tentative de montrer le Paris des Parisiens, là où on ne mange pas (que) des cuisses de grenouilles et où on préfère la musique de rue à David Guetta (n’en déplaise à Anne Hidalgo).

Bref, tout ça pour dire que oui, nous avons toutes les raisons d’être fiers du patrimoine de notre capitale, qui fait baver d’admiration et d’envie aux quatre coins du monde, mais qui ne suffit pas à en capturer l’atmosphère et le charme, ses surprises et son énergie ! Soyons clairs, ça fait quand même deux fois plus de raisons d’aimer Paris !

Texte : Pia Fouladoux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.